Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Programmes d'animation > Réseau CJ > Échos du Réseau CJ

Dïana Bélice à l'honneur chez nos lecteurs ados

Réseau CJ

Les lecteurs du Réseau CJ vont pouvoir découvrir pendant plus de trois semaines l'univers de Dïana Bélice! De ses premiers pas comme écrivain à ses coups de cœur d'aujourd'hui, en passant par ce qui l'inspire, Dïana Bélice offre chaque jour un article pour partager un petit bout d'elle-même avec son lectorat adolescent.

Voici une petite entrée en matière :

Née à Montréal dans le milieu des années 1980, Dïana Bélice est d’origine haïtienne. De nature très artistique, cette jeune femme est une véritable touche-à-tout. De ballerine pendant plus de quinze ans, à mannequin pour différents designers québécois, Dïana Bélice s’implique à fond et sans réserve dans tous les projets qu’elle entreprend.
Après ses études à l’Université de Montréal dans différents domaines tels que la psychologie, la criminologie et l’intervention psychoéducative, elle occupe des emplois qui lui permettent de venir en aide à des individus âgés de cinq à dix-sept ans. Choisissant finalement de se spécialiser auprès de la clientèle adolescente, elle se découvre un intérêt particulier pour l’exploitation sexuelle des jeunes filles par les gangs de rue. Plus inspirée que jamais par les jeunes qu’elle côtoie, Dïana couche sur papier Fille à vendre, son premier roman, maintes fois prisé par la critique et en nomination pour le prix Cécile-Gagnon 2013. Si son ouvrage ne reporte pas les honneurs, il récolte cependant une mention spéciale pour « la pertinence, la crédibilité et la qualité du sujet traité, écrit sans exagération ni voyeurisme ».
Dïana Bélice ne s’arrêtera pas là. Elle dissertera plus tard sur d’autres questions d’actualité analogues comme la cyberprédation ou l’agression sexuelle et compte poursuivre ses efforts de prévention en passant par l’écriture. Elle rédige également des fictions plus ludiques. Mentionnons entre autres sa série, L’école du style, qui en plus de se vouloir une lecture légère et ensoleillée, relègue aux oubliettes les diktats de beauté actuels de la société. Elle compte prochainement publier de la littérature pour jeune adulte.

En ligne : 19 avril 2017