Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Jacques Lazure (auteur)

Photo: Daviel Lazure Vieira
Jacques Lazure est né en 1956, à Saint-Isidore, en Montérégie (Québec). Après l'obtention de son baccalauréat en Communication de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), il diversifie son écriture dans deux domaines: la scénarisation et la littérature.

Jacques Lazure a écrit plusieurs dramatiques et séries pour enfants à Canal-Famille et à Télé-Québec dont Flanelle et Majuscule et Macaroni tout garni. Il a publié treize livres: huit romans destinés aux jeunes de 12 ans et plus, deux recueils de nouvelles et trois romans pour adultes. Jacques Lazure écrit de superbes romans de science-fiction destinés à la jeunesse qui traitent d'importants problèmes sociaux. Ses histoires sombres se déroulent sur des planètes sorties tout droit de son imaginaire. Pour construire ses récits, l'auteur choisit généralement un thème qui le fascine, comme, par exemple, la guerre. Viennent ensuite la création de l’histoire et des personnages. Ses ouvrages ont paru chez Québec Amérique, VLB éditeur, l’Hexagone et Soulières éditeur. Il a participé à des tournées d’auteurs dans les écoles, bibliothèques et festivals de littérature.

Avec Le Domaine des Sans Yeux (Québec Amérique – 1989), il a été finaliste au Prix du Gouverneur général du Canada en 1989 et a obtenu le Prix Québec/Wallonie -Bruxelles du livre jeunesse en 1993. En 1997, Le rêve couleur d’orange (Québec Amérique – 1996) lui vaut trois distinctions : le Prix du livre M. Christie, le Prix Alvine-Bélisle et le Prix Brive-Montréal. On lui décerne également le Prix du livre M. Christie 2001 pour LLDDZ (Soulières éditeur – 2001) ainsi que le Palmarès Communication-Jeunesse des livres préférés des jeunes en 2001-2002. En 2003, il reçoit le Sceau d’argent du Prix du livre M. Christie. La même année, il est finaliste au Prix jeunesse de science-fiction et de fantastique québécois avec son roman jeunesse Les chasseurs d’éternité (Soulières éditeur - 2003).

Extrait

Chasseurs d'éternité (Les)
Jacques Lazure - Soulières éditeur - Coll. «Graffiti» - 2003 - 246 p. - 9,95 $ - ISBN : 2-922225-88-7

Jacques Lazure a choisi:

Mais tout à coup, quelque chose éclaira leurs deux corps étendus. Baal se retourna. Dans le ciel, une lueur colorée s’étira au-dessus des montagnes. Des éclats jaunes, verts, magentas et mauves formaient d’impressionnantes arabesques. La lumière dansait sur une draperie diaphane, une soie céleste, étoilée, qui se déplaçait par mouvements saccadés. Ce feu d’artifice ressemblait à un immense papillon qui ouvrait ses ailes, prêt à s’envoler. Les couleurs changeaient, alternaient, dessinaient des arcs, des figures, des architectures de dentelles éclatantes. Baal reconnut son oulalouk. Il ferma les yeux, prêt à mourir.

Jacques Lazure commente:

Dans ce roman, tous les personnages en arrivent, au cours de leur chasse, à imaginer l’oulalouk, un animal mythique qu’on devine irréel. J’ai toujours aimé la façon dont Baal imaginait le sien, comme un immense papillon. Il s’est produit une sorte de « magie » dans cette description : en fait, je voulais évoquer simplement une aurore boréale comme elle existe dans les territoires nordiques, et c’est un papillon, l’oulalouk que Baal regardait, qui m’est apparu… Le personnage m’avait devancé, comme la plupart des personnages de ce roman, d’ailleurs.