Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Louise-Michelle Sauriol (auteure)

Louise-Michelle Sauriol est née à Montréal et demeure à Pointe-Claire (Québec).

Elle a commencé à écrire pour les enfants qu’elle rencontrait en clinique d’orthophonie et, emportée par sa plume, elle a publié des contes, des nouvelles, des romans pour des publics d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes. De sorte qu’elle est aujourd’hui l’auteure de près de cinquante livres!

En 2014, son roman de la série Jérémie La caverne à histoires a été retenu par les jeunes lecteurs au Palmarès des livres préférés des jeunes de Communication-Jeunesse.

En 2011, son ouvrage Petite Gabrielle deviendra grande, biographie romancée de Gabrielle Roy, a reçu une mention d’honneur du comité littéraire de « Communications et Société ». Cette même année, son roman Terre de glaces a fait le tour du monde, étant inclus dans la sélection IBBY, catégorie « Outstanding Books for Young People with  Disabilities ».

Louise-Michelle adore rencontrer ses lecteurs et elle a participé à plusieurs tournées au Canada et au Québec. À présent grand-mère, elle ne cesse de concocter de nouvelles histoires et de prendre plaisir à les raconter.

Extrait

Mystère du trésor noir (Le)
Louise-Michelle Sauriol - Éditions des Plaines - 2014 - 177 p. - 11,95 $ - ISBN : 978-2-89611-329-3 - Disponible en version électronique

Louise-Michelle Sauriol a choisi:

Extrait du chapitre 1 - À l’aventure! - p. 7-8

Nous approchons de l’Alberta, notre destination finale. Nous y resterons pendant toutes les vacances. Cet été 1946 sera extraordinaire.
- Émile, qu’est-ce que tu fais? On descend?
- Non, non, chut! Dors encore, Paulo.
 Mon petit frère, étendu sur la banquette en face de moi, se rendort aussitôt. Il a cinq ans et de l’énergie à vendre. C’est étonnant qu’il soit si calme. Il faut dire que nous avons mené une fameuse de bataille d’oreillers avant de nous coucher…

Extrait du chapitre 3 - Journal de Marie, chapitre premier - p.21

 Mercredi, 6 juin 1946.
 Enfin, tout est calme. Je peux étrenner en paix mon beau cahier vert, un cadeau de sœur Marguerite-du Saint-Esprit. Elle m’a demandé d’écrire mes aventures dans l’Ouest canadien pour en parler en classe l’automne prochain. Ce soir, j’entame en cachette le récit de nos vacances, Je n’ai même pas besoin de lampe de poche. C’est incroyable comme il fait clair ici.

Lyne et Lulu, les presque jumelles de sept et huit ans, dorment comme des bûches depuis une heure. Janine vient de s’assoupir après avoir récité ses prières. Ma sœur aînée est un modèle de sagesse. Maman voudrait que je l’imite, mais j’aime trop le mouvement pour obéir tout le temps. Quand j’aurai quinze ans, comme elle, je deviendrai sage. Enfin, peut-être…


Louise-Michelle Sauriol commente:

Ce roman met en lumière une importante découverte de pétrole en Alberta, au travers des péripéties vécues par une famille québécoise durant un été dans l’Ouest canadien. En 1946, nous sommes loin des sables bitumineux, pourtant, cette matière fossile noire éveille des soupçons chez le père, après un enthousiasme passager.

L’action se déroule après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, au moment où les immigrants sont nombreux dans l’Ouest, et la plupart très pauvres. Les aventures truculentes de la famille Fournier permettent aux jeunes lecteurs de découvrir un important pan d’histoire. En même temps, ce roman fournit une excellente amorce à des discussions en classe sur le pétrole, la pollution engendrée par son usage immodéré, les autres sources d’énergie, etc.

Et pourquoi j’ai choisi ce sujet? Imaginez que mon grand-père Jos a entraîné autrefois ma grand-mère et leurs huit enfants sur une ferme… en Alberta.