Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Mireille Villeneuve (auteure)

Mireille Villeneuve se passionne pour la littérature jeunesse depuis plusieurs années. Elle a mis sur pied un service d’animation de la lecture qu’elle fait vivre dans les écoles et les bibliothèques. Ce contact avec les enfants, associé à quatre années de chroniques littéraires pour la revue Lurelu l’a amené à écrire pour les jeunes.

Depuis la parution de son premier roman en 1995, elle a publié plus de 25 œuvres jeunesse dans différentes maisons d’éditions québécoises. Une dizaine de ses œuvres sont également traduites et distribuées à l’étranger.

En 1997, elle a remporté le Grand Prix de la culture des Laurentides. La plupart de ses ouvrages font partie de la Sélection de livres de Communication-Jeunesse. Le roman Des amis pour Léonie fut primé par l’association française Choisir un livre. Son roman, Le trésor de Zofia, figure parmi la sélection du roman français du Prix littéraire Hackmatack - Le choix des jeunes 2014.

Elle a participé à des festivals littéraires au Québec, tel le festival de la Crue des mots en Gaspésie. En janvier 2014, elle était invitée à la 22e édition de la Quinzaine des littératures étrangères en Franche-Comté, puis au printemps, comme finaliste du prix à la première édition du Festival des arbres en français à Toronto. De plus, elle a reçu une bourse de recherche et création du Conseil des arts et des lettres du Québec pour le roman Les fantômes de Mingan, publié aux éditions Hurtubise à l’automne 2015.

Ses premières œuvres, des mini-romans pour la plupart, sont de petites histoires fantaisistes inspirées du quotidien des enfants (Le petit avion jaune, D’une mère à l’autre, La mystérieuse madame Biscuit). Depuis quelques années, elle écrit pour les jeunes adolescents des romans souvent inspirés de légendes, de lieux mystérieux ou de faits historiques. Ses personnages y poursuivent une quête qui les amène à se découvrir ou se surpasser (Le secret du lac Pohénégamook, L’eau du diable, Le trésor de Zofia, Les fantômes de Mingan).

Au printemps 2015, elle a réalisé un projet bien apprécié des jeunes de deux écoles primaires à Saint-Sauveur, grâce au programme Une école accueille un artiste. Pendant onze semaines, en compagnie du bédéiste Stephan Archambault, elle a rencontré les élèves à plus d’une reprise afin de leur faire vivre toutes les étapes de production d’une bande dessinée, de l’idée à la publication. Ce projet des plus rassembleurs pour ces deux écoles intégrées s’est conclu au mois de juin par la publication de trois « vrais » recueils de bandes dessinées (Les histoires de mon école, tomes 1, 2 et 3). Ce fut une expérience très enrichissante pour l’auteure, qui en a profité pour réaliser ses premiers scénarios de bandes dessinées.

Mireille Villeneuve fait partie de plusieurs associations professionnelles d’écrivains. Elle s’implique aussi dans différents comités culturels de sa région des Laurentides. Elle a à cœur de rendre les arts et la littérature plus accessibles aux jeunes et moins jeunes de tous les milieux.

Extrait