Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Joanne Ouellet (illustratrice)

Joanne Ouellet est née à Loretteville, au Québec, en 1958. Après ses études collégiales en Arts plastiques au Cégep de Sainte-Foy, elle poursuit en Communication graphique à l’Université Laval pour y enseigner l’illustration quelques années plus tard. Depuis, elle mène de front une carrière d’illustratrice, d’artiste peintre et d’enseignante en illustration!

Sa feuille de route en littérature pour la jeunesse comprend une centaine de titres. Elle illustre des romans, des albums et des contes dont les séries Solo (Québec Amérique jeunesse – 2006) de Lucie Bergeron et Les Papinachois (Hurtubise HMH – 1981) de Michel Noël. Cette suite met en scène une famille amérindienne. Elle consacre d’ailleurs une grande partie de sa production aux illustrations de récits inuits et amérindiens. Les médiums à l’eau ont sa préférence. En effet, que ce soit l’aquarelle, l’acrylique ou l’encre, ces médiums offrent des couleurs vives et permettent d’innombrables nuances. Dans son oeuvre, c’est la lumière qui dessine les contours et non les traits. Ses illustrations tantôt fantaisistes, tantôt réalistes sont aussi efficaces isolées sur fond blanc qu’inondées de couleurs. Joanne Ouellet présente la création comme un jeu entre l’auteur et l’illustrateur qui se stimulent. Joanne compare son travail à celui d’un metteur en scène : illustrer un livre est comme monter une pièce de théâtre avec personnages, costumes et éclairages.

Les Papinachois lui ont valu le prix du Conseil des Arts du Canada en 1981 et Boucle d’or et les trois ours lui ont fait honneur à la Biennale d’illustration de Bratislava en 2007.

Extrait

Boucle d'or et les trois ours
Dominique Demers - Ill. : Joanne Ouellet - Éditions Imagine - Coll. «Les contes classiques » - 2005 - 30 p. - 19,95 - ISBN : 2-89608-019-8

Joanne Ouellet commente:

C'est avant tout la bonhomie et la naïveté de cette famille ours qui m'ont séduite.
Je les ai imaginés dans une forêt comme celle qui entoure ma maison et je n'ai pu
résister à la tentation d'une première neige!