Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Isabelle Larouche (auteure)

Isabelle Larouche est née à Chicoutimi (Québec), en 1968. Elle complète un baccalauréat en éducation spécialisée à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC. Elle enseigne ensuite à Kangiqsualujjuaq au Nunavut, à Kingston en Ontario, puis dans la communauté Mohawk de Kanesatake au Québec, où elle passe six années à se familiariser avec la langue et la culture iroquoienne. Elle enseigne par la suite à l’école Miss Edgar’s et Miss Cramp’s pour plus de huit ans avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

C’est dans la solitude de ses soirées au Nunavut qu’elle écrit son premier livre, La légende du corbeau (éditions du Soleil de minuit – 2002). Depuis quelques années, Isabelle Larouche publie plusieurs romans pour les jeunes dans différentes maisons d’édition. Les thèmes qu’elle choisit d'explorer reposent sur l’amitié, les différences, le mystère, l’humour, avec une petite touche de magie. L’écriture est pour elle le moyen d’évasion par excellence et c’est avec un engouement constamment renouvelé qu’elle continue à glisser quelques livres de plus dans sa bibliothèque personnelle !

Extrait

Des histoires à n'en plus finir !
Isabelle Larouche - Hurtubise - Coll. «Caméléon» - 2006 - 96 p. - 8,95 $ - ISBN : 2-89428-867-0

Isabelle Larouche a choisi:

Je ne savais pas que ça existait, des filles comme Adélie Longpré. Je la regarde avec ses deux tresses blondes qui lui pendent de chaque côté de la tête. Elle a des taches de rousseur sur les joues. On dirait des miettes de biscuit, ou des éclaboussures de peinture orangée. Elle ne ressemble pas du tout aux autres filles, et je la trouve très jolie.

Isabelle Larouche commente:

Bien des lecteurs ont comparé Adélie Longpré à une Fifi Brin d’Acier moderne. Je persiste à croire que c’est plutôt la petite fille que j’ai été qui se retrouve entre les pages de ce roman pour les 9 à 11 ans. En effet, j’ai grandi un peu comme une enfant unique, mon frère et ma sœur étant beaucoup plus âgés que moi. Au chalet familial près du lac Saint-Jean, on m’a donné la responsabilité de m’occuper de ces poules et de ces lapins que j’avais tant désiré élever. J’ai même eu une corneille apprivoisée ! Et puis, tout le monde sait combien j’aime raconter des histoires… à n’en plus finir !