Communication-Jeunesse
Vous êtes ici  : Accueil > Répertoires > Créateurs

Carl Dubé (auteur)

Photo : Marie-Josée Lareau
Originaire de Terrebonne au Québec, Carl Dubé aime la lecture et le cinéma depuis qu’il est enfant. Il a travaillé pendant sept ans dans le milieu de la consultation organisationnelle. Ses spécialités étaient les communications internes et la re-conceptualisation des processus de travail. Aujourd’hui, il est scénariste et réalisateur.

Carl Dubé a la plume polyvalente. Depuis 2002, il a publié deux romans et une nouvelle pour la jeunesse. Ses romans ont paru aux éditions Pierre Tisseyre: Chafouin sur l'Île aux brumes - 2004 et Le voyage en Afrique de Chafouin - 2002. Sa nouvelle Derrière la porte fait partie d'un collectif des éditions Vents d'Ouest. Auteur du court métrage à succès Nuts, Car Dubé agit à titre de scénariste depuis 1998. Il a fait ses premières armes à titre de réalisateur en tournant le court métrage Le petit déjeuner, film finaliste dans le cadre du Concours Objectif: Lait d'ARTV. Il dirige par ailleurs sa maison de production, Les Créations Avatar.

Extrait


Carl Dubé a choisi:

Se promenant sur le quai à la recherche d’un autre navire, Chafouin aperçoit trois chiens vers lesquels il se dirige afin de leur demander de l'aide. Arrivé près d'eux, il les interpelle :
− Bonjour ! Je cherche un navire qui va en Afrique. Pouvez-vous m'aider ?
Immédiatement, les chiens encerclent le chat. Le Chef, un doberman avec une balafre sur la truffe, s’approche de Chafouin. Les deux autres, Frankeinstein, un beagle au nez plat, et Gringo, un chihuahua maigrichon, regardent la scène en ricanant.
− Tu vas en Afrique, petit chaton à sa maman. Pourquoi ? Tu n'aimes pas le Portugal ?
− Non, dit Chafouin. C'est parce que je vais au couronnement du roi des animaux.
− Le roi des animaux, vraiment !, s'exclame le doberman. JE suis le roi des animaux, ajoute-t-il d’un air démoniaque. Tu veux voir un couronnement ? Tu vas en voir un ! Ce n’ai pas toujours très gai... Les gars, dit le doberman aux autres, attrapez-le !
Chafouin a bien peur de ce que ces chiens vont faire de lui. Alors qu’il est sur le point de se mettre à pleurer, il entend une voix derrière eux.
− Bonjour, my Lords.
C'est un chat rondelet, couleur sable et portant une redingote et un chapeau haut de forme, à l'air plutôt distingué, qui les interpelle :
− Pardonnez mon incursion, dit-il au chef, mais je me demandais si nous ne nous étions pas déjà rencontrés. Vous me rappelez un grand chien irlandais qui était mon voisin en Angleterre. Au palais de Buckingham, plus exactement.
Tout en parlant, le nouveau venu s’approche de Chafouin. Discrètement, il lui glisse :
− Allez, petit, file !
− Mais je ne peux pas, murmure Chafouin, je dois trouver un navire pour l'Afrique…
− Déguerpis que je te dis, répète l’inconnu, s'apercevant que son manège ne fonctionnera plus très longtemps.
Les chiens s'approchent en montrant leurs crocs et, soudainement, se jettent sur eux.
− Sauvons-nous ! crie le chat en entraînant Chafouin avec lui.

Carl Dubé commente:

Le voyage en Afrique de Chafouin est ma première parution et, ainsi, ce roman occupera toujours une place particulière pour moi. Il s'agit du premier tome de quatre des aventures de Chafouin. L'extrait choisi résume bien pour moi la naïveté de Chafouin qui est une des caractéristiques principales du jeune chat. C'est aussi le moment où il fait la rencontre de Lord KitKat, cet aristochat globe-trotter qui deviendra son meilleur ami. Enfin, il s'agit également de la première rencontre entre Chafouin et un groupe de vilains cabots qui tenteront de lui faire la vie dure tout au long des trois premiers tomes. Cet extrait est donc significatif en ce qui a trait au développement du personnage et de la série et c'est pourquoi je l'ai choisi. De façon plus large, Le voyage en Afrique de Chafouin représente pour moi l'importance de croire en nos rêves et d'aller jusqu'au bout de ceux-ci, ce que fait Chafouin. J'espère qu'il est, à sa façon, une source d'inspiration pour mon jeune lectorat.