Feuilleter le livre

À la vie à la mort : roman

Péninsule du Niagara, fin juin 1812. Les Américains profitent des guerres napoléoniennes qui ravagent l’Europe afin de tenter l’annexion des colonies britanniques. Aux abords de la rivière Niagara, Françoise Chevalier et sa mère, Marguerite, assurent leur subsistance en tenant une auberge où se restaurent à la fois les soldats américains et britanniques. C’est ainsi qu’un soir, Françoise apprend que, en dépit de la trêve en cours, leurs ennemis préparent l’attaque de la poudrière de fort George. N’écoutant que son courage, la jeune femme prévient immédiatement le lieutenant Martin, qui réussit à faire avorter le complot. Or, les conflits reprennent de plus belle et un commandant britannique, qui a toujours répudié la neutralité derrière laquelle se cachaient Françoise et sa mère, réussit à faire condamner cette dernière pour trahison. Sa fille ne dispose que de trois jours afin de prouver son innocence, sans quoi elle sera pendue. Accompagnée de Daniel Falla, un jeune soldat avec lequel elle s’est liée d’amitié, Françoise se met en route pour le fort Érié, où a été muté le lieutenant Martin, son dernier espoir de confirmer l’allégeance de sa famille à la légion britannique… [SDM]

Détails

11,95 $

  • Date de publication

    2006
  • Nombre de pages

    159
  • ISBN

    2923274121

Abonnez-vous à notre Infolettre

Pour connaître les projets de CJ et les nouveautés sur le site.