Feuilleter le livre

Les citrouilles du diable

Égarés dans une tempête de neige, Mathieu et son père trouvent refuge à la ferme des Forestier, où le jeune garçon a le plaisir de retrouver sa copine Sarah, qui est absente de l’école depuis maintenant plus d’une semaine. Or, le bonheur est de courte durée: il règne dans la demeure une atmosphère dangereusement inquiétante, des livres de sorcellerie traînent dans la chambre des parents et ces derniers s’empressent d’éloigner Sarah de leurs visiteurs. Si Mathieu trouve à son amie une allure cadavérique, son inquiétude croît encore lorsque les deux cadets de la famille lui confient que les citrouilles qu’ils cultivent sont nourries de sang. Sarah souffrirait-elle d’anémie parce qu’elle sert de « nourriture » aux végétaux? Lorsqu’il quitte la demeure avec son père (qui refuse de s’inquiéter), Mathieu arrive à convaincre les policiers de faire hospitaliser son amie, mais ne peut rien faire pour ses frères et soeurs. Lors d’une nouvelle visite surprise à la ferme, il surprend les propriétaires dans une serre illuminée de chandelles, une seringue de sang à la main, debout près de leur plus jeune fils. Éclate alors un incendie dont Mathieu profite pour s’enfuir avec les enfants. Or, lors d’interrogatoires avec les policiers, les parents expliquent simplement que le sang qu’ils injectent à leurs citrouilles est celui d’animaux et, faute de preuves, sont relâchés. [SDM]

Détails

9,95 $

  • Date de publication

    2006
  • Nombre de pages

    117
  • ISBN

    2896110305

Du même illustrateur

  • Les quatre éléments en poésie : feu, eau, terre, air
  • Les étrangers
  • Vive le nombril libre! : roman

La petite Zara, dix ans, est révoltée: sa mère lui interdit de porter des chandails trop…

Un recueil de haïkus qui explore le thème des quatre éléments, soient le feu, l'eau, la…

Une heureuse et colorée jeune famille vient s'installer dans un village où, depuis la nuit des…

Abonnez-vous à notre Infolettre

Pour connaître les projets de CJ et les nouveautés sur le site.