Feuilleter le livre

Ne dis rien à l’ennemi

Viteretz, Ukraine, 1941. Depuis quelque temps, Krystia, 12 ans, vit avec terreur le repli des Soviétiques autour de son village, ces derniers ayant rompu leur alliance avec l’Allemagne nazie, qui progresse vers l’est. Les soldats russes pillent cependant tout sur leur passage et s’en prennent plus particulièrement aux Ukrainiens instruits dans cette région, qui se trouvait jusqu’à tout récemment sous le contrôle d’un gouvernement polonais. Lorsque les Allemands arrivent enfin, Krystia, sa soeur Maria et leur mère voient d’abord en eux des libérateurs, mais découvrent rapidement leurs réelles intentions quand ils transforment leur localité en ghetto et qu’ils placardent des édits interdisant les droits les plus élémentaires aux Juifs. Comme nombre des amis et des voisins de la jeune fille pratiquent cette religion, Krystia est déchirée entre son envie de protéger ces derniers en les cachant chez elle et celui de garantir la sécurité de sa famille en ne faisant rien face aux injustices perpétrées sous ses yeux.

Détails

16,99 $

  • Date de publication

    2020
  • Tranche d'âge

    À partir de 11 ans / Niveau moyen lecteur
  • Nombre de pages

    208
  • ISBN

    9781443176040

Du même auteur

  • Enfant volée
  • Faire des bombes pour Hitler
  • Prisonniers de la grande forêt : Anya Soloniuk, fille d'immigrants ukrainiens
  • Soldat clandestin

En Europe de l’Est, sous l’occupation nazie, Luka et Lida cherchent désespérément à échapper aux conditions…

En 1914, Anya et sa famille quittent l’Ukraine pour venir s’installer au Canada. Quand la guerre…

Durant la Deuxième guerre mondiale, les nazis ont fait prisonniers des enfants qui ont vécu des…

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, une jeune fille, Nadia, arrive au Canada avec…

Abonnez-vous à notre Infolettre

Pour connaître les projets de CJ et les nouveautés sur le site.