Feuilleter le livre

Ne dites pas à maman que je suis dans les nuages

Fantino l’éléphanteau est rêveur et distrait, ce qui ne l’empêche pas de voir grand. Il décide d’essayer le vélo volant qu’il s’est construit… et ça fonctionne! Le voilà qui s’envole haut dans le ciel, à la rencontre de nuages, d’oiseaux, d’avions, d’astronautes… Mais, chut! Il ne faut pas dire à sa maman qu’il s’est éloigné de la maison! [SDM]

  • version papier

Détails

18,95 $

  • Date de publication

    2007
  • Nombre de pages

    30
  • ISBN

    9782896080410

Du même auteur

  • La Vie en bleu
  • La boîte rouge

Le père de Yannick est pêcheur. Après plusieurs semaines en mer, il sera bientôt de retour…

C'est l'été et Luna passe quelques jours chez son grand-père qui, durant la saison estivale, est…

Levert, Mireille
Levert, Mireille

Diplômée en arts plastiques de l’UQAM, Mireille Levert travaille en littérature jeunesse. D’abord reconnue pour ses illustrations tendres et fantaisistes de la série Jérémie et...

De la même illustratrice

  • Capucine et Lupin, pour toujours
  • Charlotte déjeune
  • Charlotte s'habille
  • Charlotte se lave
  • Dans le ventre du temps

«Je n'ai pas le temps.» Voilà ce que Petit Louis entend toujours de la bouche de…

De beaux albums, bien illustrés et agréables à manipuler. La question à la fin du livre…

De beaux albums, bien illustrés et agréables à manipuler. La question à la fin du livre…

De beaux albums, bien illustrés et agréables à manipuler. La question à la fin du livre…

Quand son inséparable chien Lupin meurt, la fée Capucine quitte son pays de fleurs géantes et…

Abonnez-vous à notre Infolettre

Pour connaître les projets de CJ et les nouveautés sur le site.